Séance du 15/11/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Salmane Belayachi, Yassine Al Mousfir et Mohamed Ghassan Bouhya viennent d'être nommés ce jeudi 7 novembre en Conseil du Gouvernement à tête des CRI respectifs de Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

3 nouveaux directeurs nommés à la tête des CRI 2.0

 | LE 07-11-2019 15:41
Salmane Belayachi, Yassine Al Mousfir et Mohamed Ghassan Bouhya viennent d'être nommés ce jeudi 7 novembre en Conseil du Gouvernement à tête des CRI respectifs de Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Comme annoncé lundi 4 novembre par Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, lors de sa rencontre avec le patronat, les premiers directeurs des CRI 2.0 ont été nommé ce jeudi 7 novembre en Conseil du Gouvernement.

Ainsi, Salmane Belayachi prend la direction du Centre Régional d’Investissement de Casablanca-Settat. Yassine Al Mousfir prend la tête du CRI de Marrakceh-Safi et Mohamed Ghassan Bouhya dirigera celui de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Les nominations pour le reste des centres devraient intervenir d’ici la fin de l’année selon Abdelouafi Laftit qui a souligné que ces CRI 2.0 devraient éviter les écueils de la précédente version qui s’étaient « transformés avec le temps en simples caisses d’enregistrement ».

Pour rappel, la loi relative à la mise à niveau des Centres régionaux d’investissement (CRI) et la création des commissions régionales unifiées d'investissement, Publiée en février dernier au Bulletin officiel, repose sur trois axes principaux :

-La réorganisation des CRI,
-La création des commissions régionales unifiées d'investissement,
-La simplification des procédures et mesures relatives aux dossiers d’investissements au niveau central et régional.

Cette loi entrera en vigueur dès la mise en place des organes d'administration et de gestion des CRI.