Omicron et les annonces du PDG de Moderna secouent les marchés

| Le 30/11/2021 à 13:03
Les marchés financiers affichent des reculs suite aux craintes liées à Omicron et aux annonces du PDG de Moderna. Ce dernier a déclaré le 30 novembre que l'efficacité des vaccins connaitra une baisse significative face à ce nouveau variant, sans toutefois apporter de données à l'appui.

Le directeur général du fabricant de médicaments Moderna a déclenché mardi 30 novembre, une nouvelle sonnette d’alarme sur les marchés financiers en avertissant que les vaccins COVID-19 existants seraient moins efficaces contre le variant Omicron qu’ils ne l’ont été contre Delta.

Les principaux marchés boursiers européens ont chuté d’environ 1,5% au début des échanges, l’indice Nikkei de Tokyo a clôturé en baisse de 1,6%, les contrats à terme sur le pétrole brut ont perdu plus de 3% et le dollar australien a son point le plus bas depuis un an, après que les commentaires de Stéphane Bancel (PDG de Moderna, ndlr) ont fait craindre que la résistance aux vaccins ne prolonge la pandémie.

« Je pense qu’il y aura une baisse significative de l’efficacité des vaccins. Je ne sais pas de combien parce que nous devons attendre les données. Mais tous les scientifiques à qui j’ai parlé me disent « ça ne va pas être bon« « , a déclaré Bancel au Financial Times.

Cependant, le directeur exécutif de l’Agence européenne des médicaments (EMA), Emer Cooke, a déclaré au Parlement européen que même si le nouveau variant devenait plus répandue, les vaccins existants continueraient de fournir une protection.

Andrea Ammon, qui préside le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), a déclaré que 42 cas de variante avaient été confirmés dans 10 pays de l’UE. Il y a eu six autres cas « probables ».

Elle a déclaré que les cas étaient bénins ou sans symptômes, bien que dans des groupes d’âge plus jeunes.

L’Université d’Oxford a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que les vaccins actuels n’empêcheraient pas des formes graves de la maladie avec Omicron, mais qu’elle était prête à développer rapidement une version mise à jour de son vaccin, développée avec AstraZeneca, si nécessaire. 

Moderna n’a pas répondu à une demande de commentaires de Reuters, ni indiqué quand le groupe s’attend à avoir des données sur l’efficacité de son vaccin sur Omicron, qui, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), comporte un risque très élevé de poussées infectieuses.

L’incertitude concernant le nouveau variant a déclenché une alerte mondiale, la fermeture des frontières jetant une ombre sur une reprise économique naissante après deux ans de pandémie, tout comme certaines parties de l’Europe voient une quatrième vague d’infections à l’approche de l’hiver.

(Avec Reuters)

lire aussi
  • | Le 20/1/2022 à 18:14

    Immobilier : teintée d’incertitude, une croissance molle est attendue en 2022

    L’immobilier s’est bien redressé en bourse en 2021 après une forte chute en 2020. L’effet rattrapage s’est au global également amorcé sur les indicateurs des immobilières cotés. Mais cette année, une croissance molle est attendue du fait d’une faible visibilité et d’un pouvoir d’achat érodé des ménages. Les acteurs reste pendus aux éventuelles annonces du nouveau gouvernement concernant le secteur.
  • | Le 20/1/2022 à 18:08

    Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

    La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.