CDG INVEST investit 3 MDH dans la startup GoaCommerce

| Le 26/4/2021 à 13:04

Il s'agit de la première levée de fonds en Seed pour la jeune startup, dans le cadre du programme 212 Founders. Spécialisée dans l'externalisation de la gestion des ventes en ligne, la startup entamera sa phase d'accélération pour développer son activité dans la région MENA. 

CDG Invest a annoncer une prise de participation à hauteur de 3 millions de dirhams dans la startup GOAcommerce, opérant dans la délégation e-commerce. La startup permet aux marques d’externaliser la gestion des ventes en ligne.

Cet investissement intervient à l’issue  de la participation de la startup au programme d’accompagnement 212Founders. Désormais, la startup peut intégrer la phase d’accélération du programme. 

Une solution de vente en ligne

GOAcommerce est une startup qui offre aux marques et aux fabricants l’opportunité d’externaliser toute la gestion de leur vente en ligne et ce quel que soit le canal de vente, allant des market-places, en passant par les sites de vente en propre et jusqu’aux ventes sur les réseaux sociaux.

Il s’agit d’une solution full-service qui propose la gestion de la visibilité en ligne mais aussi les moyens logistiques nécessaires au traitement et à l’expédition des commandes pour le compte de ses marques partenaires.

Un investissement pour accompagner une ambition internationale.

Ce financement ‘Seed’ intervient dans le cadre d’un tour de table avec plusieurs investisseurs. Il permettra à GOAcommerce de passer de la phase d’amorçage à la phase d’accélération, ce qui permettra à la jeune startup de booster sa croissance dans la région MENA, en commençant par l’Egypte.

Pour rappel, depuis son lancement en 2018, GOAcommerce a accompagné plusieurs multinationales telles que Unilever, Bosch, ou Johnson & Johnson, au Maroc et en Tunisie, avec des offres de services de référencement, de gestion de boutique en ligne mais aussi de la e-distribution, du stockage et de livraison de colis.

lire aussi
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.
  • | Le 19/1/2022 à 10:45

    Ciments du Maroc : Nouveau centre de broyage à Nador opérationnel en juillet 2022

    Avec une capacité de production de 700 000 tonnes de ciment par an, ce nouveau centre de broyage permettra d’accompagner le développement des régions du Nord et de l’Oriental.
  • | Le 18/1/2022 à 18:17

    AtlantaSanad : Les perspectives positives et la résilience séduisent le marché

    Le groupe a connu une forte croissance en bourse en 2021 grâce à de bons indicateurs opérationnels et à une reprise du marché action. Cette année, le titre affiche déjà une forte progression à la cote, supérieure à 10%. Les investisseurs apprécient sa résilience et anticipent des perspectives positives comme les résultats 2021 et le potentiel rapprochement avec Crédit Agricole SA et Holmarcom.