Tableau de bord

le 19/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Dounia Taârji revient aux affaires publiques

 | LE 07-02-2019 

L’ex-gendarme des marchés financiers a été nommée au poste de présidente du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique et social.

Dounia Taârji a été nommée à ce poste par le conseil des ministres présidé par le Roi ce jeudi 7 février au palais royal de Marrakech.

Son nom a été proposé par le chef du gouvernement, à l'initiative du ministre de l'Economie et des Finances, annonce un communiqué du porte-parole du palais royal, Abdelhak Lamrini, cité par l'agence MAP.

Elle remplace à ce poste Abdelouahed Kabbaj. 

Banquière d’affaires, Dounia Taârji a dirigé le CDVM (actuelle AMMC) de 2001 à 2009, avant de monter sa propre boite : Malya Conseil, un cabinet de conseil stratégique qui s’est spécialisé dès 2013 dans la RSE.

Elle officie également depuis quelques mois à la CGEM, aux côtés de Salaheddine Mezouar, en tant que Vice présidente en charge du capital humain et de la RSE.

Son profil axé "finance" et "investissement" colle parfaitement aux missions qui l’attendent à la tête du Fonds Hassan II pour le développement économique et social. 

Ce fonds a été crée pour rappel en 2000 sous le gouvernement El Youssoufi pour loger l’argent des privatisations, avec comme principale vocation le soutien à l’investissement.

Il a contribué à ce titre à tous les grands chantiers du nouveau règne : autoroutes, ports, infrastructures, zones industrielles, grands projets…

Avec la relance des privatisations décidée par le gouvernement Elotmani, le fonds sera appelé à (re)jouer de nouveau ce rôle de catalyseur du développement économique et social. Il est attendu notamment sur le soutien des différentes stratégies sectorielles dans l'industrie, l'agriculure, le tourisme, les énergies renouvelables...

 

 

 

Page d'accueil Quoi de neuf