Page d'accueil Quoi de neuf

Croissance toujours lente du crédit bancaire (BAM)

medias24

A fin septembre 2018, le crédit bancaire a affiché une croissance de 2,5% en glissement annuel, pour un encours de 851,4 MMDH. Les dépôts, quant à eux, évoluent toujours plus vite et affichent un encours de 897,4 MMDH, en hausse de 3,1% par rapport à la même période en 2017. C'est ce qui ressort des dernières statistiques monétaires de Bank-Al Maghrib.

Notons que cette croissance du prêt bancaire reste toujours lente et inférieure aux prévisions de Bank-Al Maghrib pour l’année 2018.

Dans les détails, les crédits accordés au secteur public ont crû de 11% pour atteindre 70,8 MMDH dont 53,4 MMDH octroyés aux sociétés non financières.

Pour sa part, l’encours du crédit au secteur privé, à fin septembre 2018, s’élève à 670,2 MMDH, en hausse de 2,4% en glissement annuel. Les prêts accordés aux sociétés non financières privés affichent un encours de 345 MMDH, en amélioration de 1,1% seulement. Ceux accordés aux ménages ont progressé de 3,8% pour s’établir à 325 MMDH.

Par objet économique, le crédit immobilier a enregistré une croissance de 3%, à 262,8 MMDH dont près de 201 MMDH sous forme de crédit à l’habitat. 

Pour leur part, les crédits à l’équipement et à la consommation ont crû de 4,1% et 5,6% respectivement pour atteindre 172 MMDH et 53,6 MMDH.

Il convient de noter par ailleurs que les créances en souffrance ont crû de 3,4%, à 65,6 MMDH.