Séance du 03/03/2021

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

BMCE Capital anticipe une poursuite de la reprise du marché actions en 2021 et une hausse de la masse bénéficiaire des sociétés cotées de 34,4% pour s’établir à 26,4 milliards de DH.

Sociétés cotées : les bénéfices devraient croître de 34% en 2021 (BMCE Capital)

 | LE 19-01-2021 
BMCE Capital anticipe une poursuite de la reprise du marché actions en 2021 et une hausse de la masse bénéficiaire des sociétés cotées de 34,4% pour s’établir à 26,4 milliards de DH.

Dans son dernier document de recherche, intitulé « Dans l’expectative du post-Covid-19 », l’équipe de BMCE Rapital research table sur une poursuite de la reprise du marché boursier en 2021. Ce dernier a, pour rappel, clôtuté l'année sur une baisse de 7,3%, nettement moins importante que les -27% enregistrés en mars 2020.  Les analystes fondent cette prévision principalement sur les facteurs suivants :

> Un arbitrage au profit du Marché actions dans un contexte de taux favorable

> Et, la reprise attendue de l’activité économique 

Dans le détail, les catalyseurs du marché actions pour cette année sont liés, d’abord, à la croissance économique du pays (un rebond attendu par BMCE de 4,3%), qui reste tributaire d’un scénario d’éradication de la pandémie. S’ajoute à cela l’hypothèse de la bonne tenue de la campagne agricole 20-21 et la reprise des échanges extérieurs et le plan de relance ambitieux (120 milliards de DH) lancé par le gouvernement.

Ensuite, après une année chaotique en 2020, une reprise de l’activité pour la majorité des secteurs cotés en bourse est anticipée. BMCE capital prévoit une hausse mécanique de 34,4% à 26,4 milliards de DH de la capacité bénéficiaire des sociétés cotées en 2021.

Corrélation entre la croissance bénéficiaire et économique

Source : BMCE capital research.

Pour ce qui est de l’arbitrage qui se ferait probablement en faveur du marché actions, il est expliqué par un maintien probable du taux directeur à un niveau bas. Les analystes indiquent que suite aux multiples baisses du taux directeur survenues en 2020, il y a une zone d’arbitrage favorable pour le marché actions qui se traduit à travers un spread de 20 pbs entre le rendement des bons du Trésor à 10 ans (+2,6% en 2020) et le Dividend yield (+2,8%) offert par le marché « même si le resserrement observé en 2020 pourrait en réduire l’attrait ». (Voir ci-dessous)

Evolution du D/Y vs. BDT 10 ans


Pour 2021, le D/Y de la place casablancaise devrait se situer à 3,6%, dégageant ainsi un niveau très proche de la moyenne des rendements des bourses comparables (3,7%).

Pour sa part, le PER du marché devrait s’établir à 19,9x en 2021, d’après les anticipations des analystes qui soulignent que « les niveaux actuels de valorisation du marché restent supérieurs à ceux des comparables à l’international ». Le PER moyen des bourses comparables se situe à 13,9x en 2021. La place casablancaise s'avère chère par rapport aux bourses comparables.

PER 2021 des bourses comparables

« Le PER demeure néanmoins proche de son niveau normatif (moyenne sur 10 ans de 19,4x) après une année où il a atteint un niveau historiquement haut de 26,5x », soulignent les analystes.

Evolution du PER Marché depuis 2011

Aller à
Atlanta