Séance du 13/08/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Attijari Global Research vient de modifier sa recommandation du titre Taqa Morocco qui passe d’acheter à conserver après la publication des résultats trimestriels de cet opérateur. Elle prévoit une légère hausse de 1,11% du cours de Taqa par rapport au cours de clôture du lundi 1er juin. 

Taqa Morocco : la recommandation d’Attijari passe d’acheter à conserver

 | LE 02-06-2020 
Attijari Global Research vient de modifier sa recommandation du titre Taqa Morocco qui passe d’acheter à conserver après la publication des résultats trimestriels de cet opérateur. Elle prévoit une légère hausse de 1,11% du cours de Taqa par rapport au cours de clôture du lundi 1er juin.

 Attijari Global Research (AGR), filiale de recherche du groupe Attijariwafa bank, a publié une note de recherche analysant les résultats trimestriels de Taqa Morocco.

Au niveau de cette note, Attijari a modifié sa recommandation du titre Taqa qui passe d’acheter à conserver. Elle prévoit une légère hausse de 1,11% du cours de Taqa, qui devrait se situer à 910 DH sur un horizon de 12 mois, contre un cours de 900 DH observé à la clôture de la séance du lundi 1er juin.

La recommandation d’Attijari se base en grande partie sur les réalisations trimestrielles de Taqa Morocco.

A rappeler que les bénéfices du groupe ont reculé de 48,7% au premier trimestre 2020, impactés par la révision de l'Unité 5 et par le recul du résultat financier de 7,7%, consécutif à la baisse de la rémunération de la trésorerie disponible.

L’équipe Attijari explique la contre-performance de Taqa par la baisse combinée des frais de puissance et des frais d’énergie :

- Les frais de puissance, qui représentent la rémunération par l’ONEE de la puissance disponible des différentes unités, accusent un repli de 19,7% passant de 1,05 milliard de DH au premier trimestre 2019 à 847 millions de DH au premier trimestre 2020. Cette baisse provient d’une révision majeure de 68 jours de l’Unité 5 courant le quatrième trimestre. Pour rappel, l’exercice comptable de JLEC 5 & 6 s’étale sur la période allant du 1er octobre au 30 septembre, d’où l’impact de cette révision sur les comptes consolidés du premier trimestre 2020 ;

- Les frais d’énergie, qui correspondent à la rémunération par l'ONEE des achats en charbon effectués par Taqa Morocco, baissent de 25,0% passant de 1,25 milliard de DH à 941 millions de DH durant la même période. À l’origine, l’évolution défavorable des cours du charbon au niveau international qui auraient chuté selon les estimations d’Attijari de 25,4% en glissement annuel sur le premier trimestre.

Un effet de rattrapage est prévu à partir du T2 2020

AGR indique, qu’en marge de ses récents échanges avec le Management, trois messages clés sont à retenir :

> Le redressement attendu de l’activité durant les prochains mois en raison de l’effet de rattrapage dont dispose le taux de disponibilité des Unités 1 à 6 ;

> L’appréciation du dollar face au dirham dans la mesure où le billet vert représente 60% de la matrice tarifaire de Taqa Morocco ;

> La nature du contrat « Take or Pay » conclu avec l’ONEE selon lequel l’office rémunère Taqa Morocco sur la base du niveau de disponibilité de ses unités. Aucune dérogation n’est à signaler dans ce sens.

« Au final, nous pensons que les résultats trimestriels ne reflèteraient pas la tendance annuelle. Selon nos premières estimations, nous ressortons avec une baisse limitée du RNPG autour des 12% en 2020E », prévoit Attijari.

>>> Lire aussi : Taqa Morocco : les bénéfices reculent de 48,7% à fin mars

Aller à