Page d'accueil Bourse

Total Maroc: un titre à renforcer dans les portefeuilles selon Upline

medias24

Malgré un contexte de marché qui s’annonce difficile en 2019, les analystes d’Upline tablent sur une croissance des bénéfices et rassurent par rapport aux perspectives du distributeur pétrolier. Ils fixent le cours cible à 1.236 DH contre un cours actuel de 1.181 DH, soit une décote de 4,6%.

Malgré un contexte de marché qui s’annonce difficile en 2019, les analystes d’Upline tablent sur une croissance des bénéfices et rassurent par rapport aux perspectives du distributeur pétrolier. Ils fixent le cours cible à 1.236 DH contre un cours actuel de 1.181 DH, soit une décote de 4,6%.

Après MSIN et Attijari Global Research (AGR), c’est au tour d’Upline de recommander aux investisseurs de renforcer le titre Total Maroc dans les portefeuilles.

Les analystes de la filiale du groupe BCP fixent le cours cible à 1.236 DH contre un cours actuel de 1.181 DH (observé à la clôture du 20 mai), offrant ainsi une décote de 4,6%.

Rappelons que la société de bourse MSIN a récemment recommandé d’accumuler le titre et l’a valorisé à 1.310 DH.

Les analystes d’AGR, quant à eux, estiment que l’année 2019 marquerait la fin du processus de normalisation des marges des distributeurs énergétiques au Maroc. Ainsi, ils recommandent le titre à l’achat et fixent le cours objectif à 1.300 DH.

>>> Lire aussi: Total Maroc: pourquoi il faut continuer de miser sur le titre du pétrolier

Pour Upline, Total Maroc devrait continuer à capitaliser sur le savoir-faire de sa maison-mère à travers la commercialisation de produits à plus forte valeur ajoutée mais aussi par un effet de taille en lien avec l’ouverture de nouvelles stations-service, en vue de répondre à la hausse continue de la consommation domestique des carburants corrélée à l’élargissement du parc national.

«Toutefois, le groupe devrait faire face en 2019 à un contexte de marché qui s’annonce difficile, notamment avec les risques accrus qui planent au sujet du plafonnement des marges, combinés à la pression sociale qui semble empêcher le distributeur d’impacter systématiquement la hausse du prix des produits raffinés sur le marché local», soulignent les analystes d’Upline.

Un TCAM de 4,5% pour le RNPG sur la période 2018-2028

Ils tablent, sur la période 2018-2028, sur des TCAM resepctifs de 7,8% et de 4,5% pour le chiffre d’affaires et le RNPG.

«Eu égard à l’image de marque du groupe français et à son positionnement stratégique sur le marché marocain qu’il ne cesse de renforcer par la commercialisation de produits et services à plus forte valeur ajoutée, combiné à un effet de taille au vu de l’élargissement continu du réseau du groupe sur le sol marocain, nous continuons à recommander à l’investisseur en bourse de renforcer la valeur dans son portefeuille», indique la banque d’affaires.

Seul bémol, le risque qui plane sur le plafonnement des marges. «Sur ce volet, nous pensons qu’une grande partie de ce risque a été déjà intégrée dans les niveaux de résultats actuels», notent les analystes.

Selon eux, Total Maroc bénéficie d’une assise bilancielle solide marquée par un excédent de trésorerie de 747,6 millions de dirhams à fin décembre 2018, lui permettant de poursuivre son processus d’extension du réseau de stations-services et de ses capacités de stockage.