Page d'accueil Bourse

LafargeHolcim : Alpha Mena recommande d'alléger le titre dans les portefeuilles

medias24

La firme de recherche basée à Tunis revoit ses prévisions de croissance de la valeur à la baisse et anticipe une déprécitaion en bourse de 4,55% sur les six prochains mois. Une recommandation qui contraste avec celle émise par CFG, qui recommande elle de conserver le titre. 

La firme de recherche basée à Tunis revoit ses prévisions de croissance de la valeur à la baisse et anticipe une déprécitaion en bourse de 4,55% sur les six prochains mois. Une recommandation qui contraste avec celle émise par CFG, qui recommande elle de conserver le titre.

Alpha Mena, boîte de recherche basée à Tunis, maintenit sa recommandation d’alléger le titre LafargeHolcim dans les portefeuilles.

Le cours cible a été fixé à 1.432 DH pour les 6 prochains mois, soit un potentiel de baisse de 4,55% par rapport au cours observé le 17 avril. A l’heure où nous mettons en ligne cet article, LafargeHolcim se traite à 1.533 DH.

Depuis le début de l’année, la valeur a lâché 13,2% alors l’indice prinicipal du marché Casablancais, le Masi, n’a cédé que 2,26%.

«Nous avons révisé à la baisse notre bénéfice par action 2019-2020 après la publication de résultats en baisse. La demande de ciment, toujours faible, pèse sur les revenus et l'augmentation du coût du coke de pétrole réduit les marges du producteur du ciment», soulignent les analystes d’Alpha Mena.

Ainsi, ils prévoient une marge d'EBITDA d'environ 47,4% pour les trois prochaines années et un bénéfice net en baisse de 7,7% en 2019.

Rappelons que l’équipe d’Alpha Mena avait déjà recommandé d’alléger le titre dans une note publiée en octobre 2018 où elle avait valorisé le titre à 1.345 DH. 

Un autre son de cloche chez CFG 

En revanche, CFG Capital Markets estime que le marché valorise correctement le titre LafargeHolcim et recommande aux investisseurs de conserver la valeur avec un cours cible de 1.739 DH.

«LafargeHolcim Maroc traite actuellement à 11,8x et 11,3x l’EV/EBITDA 2018 et 2019, ce qui selon nos estimations et les conditions de marché actuelles, est en ligne avec la valeur intrinsèque de la société», note la société de bourse.

Selon les analystes de CFG, LafargeHolcim Maroc a toujours la possibilité de verser un dividende exceptionnel en distribuant le restant de la prime de fusion s’élevant à 2,6 milliards de dirhams.

Sur le plan financier, ils anticipent une progression de 1,4% du chiffre d’affaires à 8,04 milliards de dirhams en 2019, tirée par une hausse anticipée de 1% des prix de vente ainsi qu’une légère hausse de 0,3% des volumes (la croissance du marché est estimée à 1% en 2019). 

L’EBITDA de la société devrait croitre de 4,4%, induisant une hausse de 1,4 point de la marge d’EBITDA.

Enfin, le RNPG devrait s’établir à 1,83 milliards de dirhams (+4,3%), soit une marge nette de 22,8%.

>>>> Lire aussi: LafargeHolcim Maroc : les bénéfices en baisse de 18% à fin 2018