Page d'accueil Bourse

Ciments du Maroc: Alpha Mena anticipe une reprise du secteur et recommande d'accumuler le titre

medias24

Les analystes de la firme indépendante de recherche anticipent une augmentation des revenus du cimentier dans le sillage d’une légère amélioration de la demande nationale sur le ciment durant les deux prochaines années. Ils recommandent d'accumuler le titre avec un cours cible de 1 749 dirhams, soit un potentiel de hausse en Bourse de 21%. 

Les analystes de la firme indépendante de recherche anticipent une augmentation des revenus du cimentier dans le sillage d’une légère amélioration de la demande nationale sur le ciment durant les deux prochaines années. Ils recommandent d'accumuler le titre avec un cours cible de 1 749 dirhams, soit un potentiel de hausse en Bourse de 21%.

Alpha Mena, boite de recherche et d’analyse financière basée à Tunis, recommande d’accumuler le titre Ciments du Maroc en fixant son cours cible à 1.749 DH sur les six prochains mois. La valeur présente donc selon Alpha Mena un potentiel de croissance de 21%.

Les analystes de la firme de recherche estiment que les premiers signes de reprise du secteur cimentier sont attendus en 2019.

«Nous avons révisé à la hausse notre BPA 2019-2020 en tenant compte des chiffres solides de 2018. De plus, nous anticipons une légère amélioration de la demande dans les deux prochaines années (+ 1% en 2019 et + 2% en 2020)», soulignent-ils.

Et d’ajouter : « les revenus de Ciments du Maroc devraient augmenter avec un TCAC de 4,55% sur la période 2018-2021».

Rappelons qu’en septembre 2018, l’équipe Alpha Mena avait recommandé d’alléger le titre dans les portefeuilles.

Elle avait estimé que le cimentier marocain souffrait d'un contexte handicapant : un secteur immobilier en crise qui pesait sur les volumes de ventes de ciment.

Les analystes d'Alpha Mena notait toutefois la bonne maitrise des dépenses d’exploitation de Ciment du Maroc, malgré la flambée des prix du pétrole, ainsi que le maintien de ses niveaux de marge d’EBITDA.

Dans le même sillage, rappelons qu’Attijari Global Research (AGR) recommande également le titre à l’achat dans un papier d’analyse publié le 1er avril dernier. Le cours cible a été fixé à 1.800 DH.

Selon les analystes d’AGR, le titre Ciments du Maroc offrirait des points d’entrée intéressants pour les investisseurs à profil long terme.

Au titre de l’exercice 2018, les ventes du groupe n’ont baissé que de 2,7% en volume, dans un contexte peu favorable où le marché a baissé dans globalité de 3,4%.

Le chiffre d’affaires du cimentier s’est ainsi établi à 4 milliards de dirhams, en quasi-stagnation par rapport à 2017 (-0,7%).

Grâce à la performance industrielle et à l’optimisation des coûts, le cimentier a pu dégager un résultat d’exploitation de 1,4 milliard de dirhams et un résultat net de 1,04 milliard, en hausse de 21,1% et de 3,4% respectivement.

 

 

 

Mutandis : les actionnaires approuvent un dividende de 7,5 dirhams par action
Taqa Morocco. Fadoua Moutaouakil nommée membre du directoire