Tableau de bord

le 19/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Selon la filiale de recherche d’Attijari, les performances solides et la politique de distribution de dividendes de la compagnie justifient cette recommandation. Le cours cible est fixé à 180 dirhams, contre un cours actuel de 176 dirhams. 

Cosumar. Malgré la baisse de ses résultats, Attijari recommande de conserver le titre

Par A.L. | LE 05-04-2019 
Selon la filiale de recherche d’Attijari, les performances solides et la politique de distribution de dividendes de la compagnie justifient cette recommandation. Le cours cible est fixé à 180 dirhams, contre un cours actuel de 176 dirhams.

Attijari Global Research (AGR) maintient sa recommandation de conserver le titre Cosumar dans les portefeuilles. Cours cible : 180 dirhams. 

A la clôture de la séance de ce vendredi 5 avril, le titre cotait à 176 DH, soit 4 dirhams de moins que le cours cible calculé par les analystes d'Attijari. 

Les analystes de la banque soulignent que Cosumar est en phase d’accélérer son plan d’investissement et ce, à travers 3 projets identifiés.

«La nouvelle stratégie du groupe s’oriente vers la diversification de ses activités et la recherche de nouvelles opportunités de croissance externe», indique la note de recherche.

Elle s'articule autour de trois axes :

> L’entrée en production de la raffinerie Durrah en Arabie Saoudite à partir du quatrième trimestre de l'année 2019 ;

> La création de la première usine de graisses végétales en Afrique prévue durant le troisième trimestre de l'année 2020 ; 

> La mise en place d’une usine de conditionnement et de commercialisation du sucre blanc en Guinée Conakry à compter du troisième trimestre de 2019.

Selon AGR, le groupe maintient également une politique de distribution haussière grâce notamment à la solidité de son bilan et à la régularité de ses performances opérationnelles.

Le dividende par action (DPA) proposé au titre de l'exercice 2018 ressort à 10 DH, équivalent à un D/Y "attractif" de 5,8%. Le DPA ordinaire s’élève à 7 DH en hausse de 4,5%, couplé à un DPA exceptionnel de 3 DH.

"Une activité export à faible impact sur la profitabilité"

Au titre de l’exercice 2018, le chiffre d’affaires consolidé de Cosumar s’inscrit en baisse de -8,% à 7,7 milliards de dirhams sous l’effet de la réduction volontaire par le management des volumes des exportations du sucre blanc. 

Rappelons que les marges de raffinage du sucre à l’international étaient à des niveaux relativement bas en 2018. «Comme attendu, la baisse significative du CA export impacte faiblement la profitabilité du groupe à travers un repli limité de l’EBE de -3,6% et une marge d’EBE en hausse de +1,1 pts, passant de 22,6% à 23,7%», note AGR.

La filiale recherche d'Attijari tient également à rappeler que l’objectif des exportations est l’optimisation du taux d’utilisation de la raffinerie plutôt que la recherche de la profitabilité. 

Le RNPG récurrent franchit la barre de 1 milliard de dirhams pour la première fois dans l’histoire du groupe. Tenant compte de l’impact exceptionnel d’un contrôle fiscal de 167 millions de dirhams, le RNPG comptable ressort à 891 millions, en baisse de -9,8%.

>>> Lire aussi: Cosumar. Résultats, export, expansion à l’international…Mohamed Fikrat se livre

Page d'accueil Bourse