Tableau de bord

le 19/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Le montant global des dividendes à servir pour l’exercice 2018 est de 21,8 milliards de dirhams, en baisse de 4% par rapport à l'année dernière. En cause : le repli général de la masse bénéficiaire de la cote, mais surtout la décision du groupe Addoha de ne pas rémunérer ses actionnaires.

 

Bourse : les sociétés cotées distribueront moins de dividendes cette année

Par Mouna Ettazy  | LE 04-04-2019 
Le montant global des dividendes à servir pour l’exercice 2018 est de 21,8 milliards de dirhams, en baisse de 4% par rapport à l'année dernière. En cause : le repli général de la masse bénéficiaire de la cote, mais surtout la décision du groupe Addoha de ne pas rémunérer ses actionnaires.

Les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca vont distribuer 21,8 milliards de dirhams de dividendes au titre de l'exercice 2018. C'est 4,4% de moins que le volume servi au titre de l'exercice 2017. Le dividende total servi par le marché en 2017 a été de 22,8 milliards de dirhams.

Cette baisse est en ligne avec le recul de 7% de la masse bénéficiaire des sociétés cotées.

La capacité bénéficiaire de la cote s'est en effet réduit en 2018 à 31,4 milliards de dirhams, contre 33,9 milliards à fin 2017. 

Mais si la tendance générale des bénéfices de la cote justifie ce repli des dividendes, ce sont principalement deux sociétés cotées qui contribuent à cete tendance. Il s’agit de la BMCI et du groupe Addoha.

Le montant total des dividendes à distribuer par la filiale marocaine de BNP est en baisse de près de 70% par rapport à 2017. 

En 2017, BMCI a distribué un dividende de 97 DH par action. Un montant qui était composé d’un dividende exceptionnel de 67 DH.

Cette distribution exceptionnelle ne sera pas reconduite en 2018, d’où la forte chute du pay out. 

Pour 2018, la banque se contentera d’un dividende ordinaire de 30 DH, pour un montant total de 398,7 millions de dirhams. 

Quant à Addoha, le promoteur a décidé de ne pas distribuer de dividende en cette année. Une première depuis l’entrée en Bourse du groupe d’Anas Sefrioui (voir tableau en bas). 

Avec des résultats en baisse, et une volonté de renforcer ses investissements en Afrique subsaharienne, le groupe immobilier a décidé d'affecter la totalité du résultat 2018 en report à nouveau.

Historique des dividendes distribués par Addoha (Source : Bourse de Casablanca)


Un pay out stable et un rendement qui s'améliore

Au total, les firmes cotées vont distribuer près de 70% de leurs bénéfices nets, soit pratiquement le même niveau de pay out de l'exercice dernier.

Le dividend yield de la place s’établit pour sa part à 3,8% pour l’exercice 2018. Un rendement qui tient compte d’un dividende global de 21,8 MMDH et d’une capitalisation boursière de 566,91 MMDH (à la clôture de la séance du 3 avril). 

Le niveau de rendement ressort ainsi en petite hausse en comparaison avec le rendement du marché au titre de l’exercice 2017 (3,5%). Une évolution qui s’explique par la forte baisse des cours entamée depuis début 2018 et qui a dépassé les 10%.
 


 

Page d'accueil Bourse