Page d'accueil Bourse

Maroc Telecom: le cours augmente, le marché réagit à la reprise de l’activité au Maroc

medias24

Suite à la publication des résultats semestriels de Maroc Telecom traduisant une reprise de l’activité locale, le cours boursier de l’opérateur historique a bondi de 4,9%. Attijari Global Research et CFG Markets recommandent d’acheter le titre eu égard à un contexte plus favorable entre autres.

Suite à la publication des résultats semestriels de Maroc Telecom traduisant une reprise de l’activité locale, le cours boursier de l’opérateur historique a bondi de 4,9%. Attijari Global Research et CFG Markets recommandent d’acheter le titre eu égard à un contexte plus favorable entre autres.

Depuis le début de l’année en cours, le cours de Maroc Telecom s’est apprécié de 6,4% (observé le 10 octobre) drainant un volume de 2,8 MMDH sur le marché Casablancais. Ce dernier affiche une baisse annuelle de -9,6%.

Notons que la hausse du cours reflète principalement la réaction du marché face à la publication des résultats semestriels de l’opérateur le 23 juillet dernier (voir graphique ci-dessous). En effet, Maroc Telecom a gagné 4,9% en bourse après la publication de ses indicateurs financiers. Une hausse accompagnée d’un volume de 586 MDH.

Evolution du cours de Maroc Telecom sur une année

Source: LeBoursier

Ce premier semestre 2018 a été marqué par la reprise de l’activité de l’opérateur de télécoms au Maroc après des années difficiles liées principalement à la libéralisation de la VoIP et à l’intensité de la concurrence impliquant une baisse des tarifs sur le segment Mobile.

    >> Lire également: Maroc Telecom: l'activité au Maroc se remet sur les rails

Si le marché reprend, Maroc Telecom offrirait un potentiel de rattrapage important (Attijari Global Research)

Dans une note de recherche élaborée par Attijari Global Research (AGR), celle-ci a recommandé l’achat de Maroc Telecom en l'intégrant dans son "portefeuille optimal" eu égard à sa contribution à la croissance de la masse bénéficiaire du marché à côté des banques.

«Pour la première fois depuis plus d’une décennie, Maroc Telecom bénéficie de la hausse simultanée de l’ensemble de ses lignes de métiers : Mobile Maroc, Fixe Maroc et filiales Africaines ; la montée en charge de la Data et du haut débit dépasse les prévisions des analystes», commente l’équipe d’AGR.

Elle ajoute que «Maroc Telecom est bien positionnée pour capter le potentiel de croissance futur de ces deux segments grâce à ses investissements en infrastructure qui demeurent supérieurs à ceux des concurrents ; cette nouvelle orientation de la croissance se traduirait par un TCAM de l’EBE de 4% durant la période 2018-2020 avant de franchir les 5% à compter de 2021».

La même source explique que le dividende par action devrait renouer avec une tendance haussière de fond, soit un TCAM normatif de 6% sur le moyen terme. A cet effet, « le D/Y récurrent se situerait au-dessus des 5% dès 2019».

La filiale de recherche d’Attijari conclut que la résilience du titre Maroc Telecom en 2018 reflète le niveau de confiance des investisseurs, et estime qu’en cas de reprise du marché, le titre offrirait un potentiel de rattrapage intéressant en termes de performance boursière.

Le potentiel de croissance en bourse du titre, fourni par AGR, ressort à +16% (sur les 12 prochains mois) en se basant sur un cours arrêté le 28 septembre dernier.

    >> Lire également: Bourse: Le titre Maroc Telecom devrait gagner 20% sur les 12 prochains mois (Attijari Global Research)

Maroc Telecom devrait conserver son profil résilient (CFG Markets)

Pareillement, les analystes de CFG Markets recommandent à l'achat le titre de Maroc Telecom avec une estimation due potentiel de hausse du cours de 11,4%.

CFG Markets estime que Maroc Telecom devrait conserver son profil résilient avec un D/Y de 4,9% en 2018 et de 5,1% en 2019.

Pour rappel, les agrégats financiers du groupe de télécoms, au titre du premier semestre 2018 ont reflété une nette amélioration de l’activité au Maroc et à l’étranger. 

Le résultat net ajusté part du groupe est de l’ordre de 3 MMDH, en progression de 2,3% (+1,6% à taux de change constant) par rapport à fin juin 2017. Une performance expliquée par la bonne tenue des activités au Maroc, selon le top management.

Le chiffre d’affaires de l’opérateur, quant à lui, ressort à 17,9 MMDH, en hausse de 5% (3,3% à taux de change constant).

Pour le reste de l’année, le groupe prévoit une hausse du chiffre d'affaires, de l'EBITDA et un Capex de maximum 20% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.

    >> Lire également: Maroc Telecom relève ses prévisions pour 2018, après un 1er semestre en hausse

Marché de change
Journée du 15-10-2018