Tableau de bord

le 17/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Le PNB de la banque stagne sur le premier trimestre de l'année. Mais ses bénéfices chutent de 17% sous le coup de l'explosion du coût du risque. 

 

BMCI : le coût du risque plombe les bénéfices de la banque à fin mars

 | LE 21-05-2019 
Le PNB de la banque stagne sur le premier trimestre de l'année. Mais ses bénéfices chutent de 17% sous le coup de l'explosion du coût du risque.

Au premier trimestre de 2019, le Groupe BMCI affiche un produit net bancaire consolidé de 778,4 millions de dirhams, en quasi-stagnation (+0,8%) par rapport à fin mars 2018.

La banque explique cette stagnation par un effet compensé de la hausse du résultat des opérations de marché (+18,1%), de l'augmentation des commissions (+3%) et de la baisse de la marge d’intérêt (-4,3%).

Les crédits à la clientèle consolidés ont atteint 53 milliards de dirhams à fin mars 2019, contre 52,5 milliards de dirhams une année auparavant, soit une légère hausse de 0,9%.

Parallèlement, les dépôts de la clientèle consolidés ont atteint 45,2 milliards de dirhams à fin mars 2019, contre 46,1 milliards de dirhams une année auparavant, soit une baisse de 1,8%. Les ressources non rémunérées en représentent plus de 68%, souligne la BMCI.

Les frais de gestion consolidés de la banque demeurent maîtrisés à 416,4 millions de dirhams, et le coefficient d’exploitation à 53,5%.

Le résultat brut d’exploitation consolidé s'établit à 362 millions de dirhams, en baisse de 1,9% par rapport à fin mars 2018.

La banque affiche par ailleurs un coût du risque consolidé de 166,3 millions de dirhams, en progression de 28,2% en glissement annuel. Une progression qui a plombé ses bénéfices, avec un RNPG en recul de 17,2% à 127 millions de dirhams.

Page d'accueil Actus