Tableau de bord

le 19/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Les revenus du groupe ont progressé de 7,6%. Son résultat d’exploitation a crû de 8,3%, mais son résultat net s’inscrit en baisse en raison de la non-récurrence des revenus exceptionnels de 2017. Retraités de cet élément, les bénéfices du groupe afficheraient une hausse de 13%.

Marsa Maroc : la hausse du trafic booste les résultats de l’opérateur portuaire

 | LE 21-03-2019 
Les revenus du groupe ont progressé de 7,6%. Son résultat d’exploitation a crû de 8,3%, mais son résultat net s’inscrit en baisse en raison de la non-récurrence des revenus exceptionnels de 2017. Retraités de cet élément, les bénéfices du groupe afficheraient une hausse de 13%.

Le chiffre d’affaires de Marsa Maroc a signé en 2018 une progression de 7,6% à 2,7 milliards de dirhams. Cette croissance est liée selon le groupe à l’augmentation du trafic traité.

Voici les principales variations par nature de trafic :

-Progression de 11,4% du trafic de conteneurs qui s’est établi à 927 KEVP à fin 2018, expliquée essentiellement par l’ouverture d’une ligne régulière par des nouveaux clients armateurs entre l’Europe du Nord et l’Asie via le port de Casablanca ;

-Légère hausse de 1,3% du trafic des vracs solides et des marchandises conventionnelles à 17,7 MT avec une importante augmentation du trafic de charbon (+1,2 million de tonnes) suite à la hausse des importations destinées à l’alimentation de la nouvelle unité de la centrale de Jerada ;

-Baisse de 6,2% du trafic des vracs liquides qui a atteint 9,4 MT contre 9,9 MT en 2017. Il est impacté, signale le groupe, par la baisse du trafic de fuel. 

Globalement, le trafic global traité par Marsa Maroc et ses filiales s’est établi à 36,5 MT en hausse de 1,1% par rapport à 2017. 

Côté rentabilité, le résultat d’exploitation du groupe a augmenté de 8,3% à 824 millions de dirhams, en ligne avec l’augmentation du chiffre d’affaires, témoignant également de « la maitrise des charges d’exploitation », commente le groupe. 

Les bénéfices s’isncrivent en revanche en baisse de 7,3% par rapport à 2017 pour se fixer à 556 millions de dirhams. Cette baisse s’explique selon un communiqué du groupe par la « prise en compte en 2017 d’un résultat non courant exceptionnel de 115 millions de dirhams ». Retraité de cet élément lié à l’exercice 2017, le résultat net de 2018 afficherait, signale le groupe, une augmentation de 13%. 

Le directoire propose à l’Assemblée générale des actionnaires la distribution d’un dividende par action de 9,3 dirhams.

Marsa Maroc avait distribué l’année dernière un dividende de 10,7 dirhams, dont 2,7 dirhams de dividende exceptionnel.
 

Page d'accueil Actus