Page d'accueil Actus

Al Omrane émet un emprunt obligataire ''social et vert'' d'un montant de 1 MMDH

medias24

L’Autorité marocaine du marché des capitaux a visé, en date du 30 octobre 2018, une note d’information relative à l’émission par la holding Al Omrane d’un emprunt obligataire ordinaire et de type "social et vert". Détails.

Badr Kanouni, président du directoire d'Al Omrane
L’Autorité marocaine du marché des capitaux a visé, en date du 30 octobre 2018, une note d’information relative à l’émission par la holding Al Omrane d’un emprunt obligataire ordinaire et de type "social et vert". Détails.

Comme annoncé auparavant, la holding AL Omrane lance un emprunt ordinaire et de type "social et vert" plafonné à 1 MMDH

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de viser la note d’information liée à cette opération, d'après un communiqué.  

L’opération comporte six tranches de taux: trois tranches concernent les obligations ordinaires avec un plafond de 500 MDH (5.000 obligations d’une valeur nominale de 100.000 DH) et trois tranches pour les obligations sociales & Green Bonds, plafonnées à 500 MDH

Les deux types d’obligations ont une maturité de 10 ans.

La période de souscription s’étale du 12 au 14 novembre 2018 inclus.

Voici les principales caractéristiques de cet emprunt :

L’émission d’obligation ordinaire a pour objectif de soutenir le plan d’investissement du groupe Al Omrane (GAO) dans le cadre de son activité d’opérateur aménageur public. L’émission d’obligations durables a pour objectif de refinancer des projets à impact social (projets sociaux d’accès au logement et aux services essentiels) et des projets à impact environnemental (projets environnementaux démonstrateurs d’efficacité énergétique).

Par ailleurs, cette opération permettra au Holding Al Omrane (HAO), qui s’est historiquement endetté auprès de bailleurs de fonds internationaux, de diversifier ses sources de financement en s’orientant vers le marché financier national et ainsi limiter son exposition au risque de change.

Le GAO souhaite, à travers ce programme, réaffirmer son engagement et consolider son image à l’avant-garde des pratiques respectueuses de l’environnement et du bien-être des populations.

Par ailleurs, la présente émission permettra au GAO de :

> Renforcer son haut de bilan ;

> Optimiser son coût d’endettement ;

> Limiter son exposition au risque de change ;

> Se positionner en tant qu’émetteur régulier sur le marché obligataire ;

> S’ouvrir à une nouvelle catégorie d’investisseurs institutionnels.