Page d'accueil Actus

Le social dans le viseur du gouvernement (la note de cadrage du PLF 2019)

medias24

Education, santé, emploi, protection sociale, réduction des inégalités…sont dans le viseur du gouvernement selon la note de cadrage du PLF 2019 signée par Saâdeddine Elotmani et parvenue à Médias24/LeBoursier. Le chef du gouvernement insiste également sur la poursuite des grands chantiers et la préservation des équilibres macro-économiques.

Education, santé, emploi, protection sociale, réduction des inégalités…sont dans le viseur du gouvernement selon la note de cadrage du PLF 2019 signée par Saâdeddine Elotmani et parvenue à Médias24/LeBoursier. Le chef du gouvernement insiste également sur la poursuite des grands chantiers et la préservation des équilibres macro-économiques.

Se référant aux mesures annoncées par le Roi Mohammed VI dans le discours du Trône le 30 juillet dernier, le chef du gouvernement précise dans la note de cadrage du PLF 2019 que la priorité doit être accordée aux secteurs sociaux, l’éducation, la santé, l’emploi, les programmes de protection sociale ainsi qu’à l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens.

Le chef du gouvernement insiste sur l’application des orientations royales dans le cadre du renforcement des politiques sociales notamment concernant le programme de promotion de la scolarisation à partir de la rentrée scolaire suivante : programme Tayssir, transport scolaire, cantines… afin de minimiser les coûts supportés par les familles et encourager ces dernières à scolariser leurs enfants.

Il promet également le lancement du plan d’action de la santé 2025 dans le cadre de l’amélioration de tout le système au profit des citoyens de toutes les régions du Maroc. Il s’agit de fournir une prestation de santé convenable, améliorer les conditions de réception des citoyens dans les hôpitaux, fournir les médicaments…

Dans le même sillage, le chef du gouvernement insiste sur la correction des dysfonctionnements que connait le Régime d’assistance médicale (Ramed) à partir de 2019. 

Aussi, le gouvernement dit vouloir assurer l’accompagnement de la troisième étape de l’INDH en réorientant ses programmes vers le développement du capital humain pour les générations futures, l’accompagnement des couches défavorisées et le lancement des initiatives visant la réduction des inégalités sociales et territoriales.

Promotion de l'investissement et poursuite de la mise en œuvre des grands chantiers

La feuille de route signée par Saâdeddine Elotmani met l’accent également sur la poursuite de la mise en œuvre des grands chantiers et des stratégies sectorielles qui permettront une relance économique tout en préservant les équilibres macroéconomiques.

Il s'agit de promouvoir l’investissement dans le cadre de l'encouragement du partenariat public-privé.

D'autres thématiques ont été évoquées également dans la note de cadrage du PLF 2019 à savoir la réforme des caisses de retraite, la réforme de l'administration publique, les réformes fiscales, la régionalisation avancée ainsi que la promotion de la démocratie et des droits de l'homme.

En somme, l’objectif du budget sera un taux de croissance de 3,2% pour l'année 2019, dans le cas d’un baril du pétrole à 68 dollars, d’une récolte céréalière de 70 millions de quintaux et d’une progression des recettes de TVA de 3,7% au lieu de 3,3% en 2018.
 
Le document intégral est consultable ici