Page d'accueil Actus

Société Générale Maroc va investir 424 MDH en 2018 et 360 MDH en 2019

medias24

Société Générale Maroc (SGMA) prévoit un programme d’investissement de 784 MDH sur la période 2018-2019 afin de poursuivre la mise en œuvre de ses orientations stratégiques. Le groupe estime que son activité permettra de générer un PNB de 4,1 MMDH en 2018 et de 4,4 MMDH en 2019. Le RBE prévu ressort à 1,43 MMDH en 2018 et 1,53 MMDH en 2019.

Société Générale Maroc (SGMA) prévoit un programme d’investissement de 784 MDH sur la période 2018-2019 afin de poursuivre la mise en œuvre de ses orientations stratégiques. Le groupe estime que son activité permettra de générer un PNB de 4,1 MMDH en 2018 et de 4,4 MMDH en 2019. Le RBE prévu ressort à 1,43 MMDH en 2018 et 1,53 MMDH en 2019.

Dans sa dernière note d’information publiée à l’occasion d’une émission obligataire subordonnée, SGMA dit vouloir investir 424 MDH en 2018 et 360 MDH en 2019, et ce, dans le cadre de son programme d’investissement lié principalement aux projets suivants : Développement du réseau d'agences, accompagnement des projets Business, renforcement de la sécurité informatique et accompagnement des évolutions réglementaires.

S’agissant des prévisions financières, SGMA prévoit la réalisation d’un Produit Net Bancaire (PNB) de 4,13 MMDH en 2018 et de 4,4 MMDH en 2019, légèrement supérieurs à celui de 2017, quand celui-ci avait à peine franchi la barre de 4 MMDH.

    >> Lire également: Société Générale Maroc: Bénéfice en hausse de 14,3% en 2017

Le groupe prévoit également un Résultat Brut d’Exploitation (RBE) de 1,43 MMDH en 2018 et de 1,53 MMDH en 2019, "grâce à l’optimisation des outils et des actions de recouvrement et à l’amélioration du risque sur certains segments de clientèle", souligne le groupe.

Toutefois, le management précise que la trajectoire de SGMA se base sur l’hypothèse d’une reprise de l’activité crédits au Maroc.

Pour rappel, en 2017, SGMA occupe le 4e rang des banques marocaines en termes de crédits et 5e rang en termes de ressources. Elle s’accapare une part de marché respectivement de 8,5% et de 6,8%.

Il convient de rappeler également que Société Générale Maroc opère dans le cadre de son plan stratégique 2016-2018 qui se veut, selon la communication du groupe, une continuité des orientations des dernières années, mais propose également de nouveaux éléments permettant de faire face à d’importants défis auxquels la banque est confrontée notamment l’évolution moins favorable de l’environnement économique, la nécessité de s’adapter et d’anticiper les mutations technologiques, une plus grande exigence en termes de conformité et de réglementation et un pilotage plus fin en matière de gestion des risques.

Les principales stratégies présentées dans ce plan, telles qu'indiquées sur la note, se déclinent en trois piliers fondamentaux : 

   > Le renforcement de son modèle de «banque orientée client» notamment à travers une meilleure structuration des filières Retail et Non Retail.

   > La mise en place de la «banque relationnelle»: SGMA doit tirer parti des évolutions technologiques et comportementales pour développer la relation avec ses clients et faire évoluer son modèle relationnel. 

   > La transformation de son modèle opérationnel (industrialisation des systèmes d’informations…) ainsi que l’optimisation et la simplification de son organisation et de ses processus.