Page d'accueil Actus

Indices MSCI: Trois valeurs marocaines en mouvement

medias24

Dans le MSCI Frontier Markets, Total Maroc vient de remplacer Addoha qui a été déclassée vers le MSCI Frontier Markets Small Cap. Alliances quitte définitivement ce dernier indice. Détails et tour d’horizon pour rappeler les critères méthodologiques de cette reclassification.

Dans le MSCI Frontier Markets, Total Maroc vient de remplacer Addoha qui a été déclassée vers le MSCI Frontier Markets Small Cap. Alliances quitte définitivement ce dernier indice. Détails et tour d’horizon pour rappeler les critères méthodologiques de cette reclassification.

Total Maroc fera son entrée, à partir du 31 mai prochain, dans le MSCI Frontier Markets après sa sortie du MSCI Frontiers Markets Small Cap, selon la revue semi-annuelle du mois de mai, publiée par le MSCI.

Le distributeur de carburants est la seule valeur marocaine qui figure parmi les 8 nouvelles valeurs devant rejoindre l’indice MSCI Frontier Markets. Quatre autres en sortiront dont Addoha.

En effet, cette dernière a été reclassée dans le MSCI Frontiers Markets Small Cap où 18 valeurs ont été intégrées et 15 autres supprimées. 

Par ailleurs, Alliances quitte le MSCI Markets Small Cap alors qu'elle venait d' y être intégrée en novembre dernier.

    >> Lire également: Renforcement de la visibilité du Maroc dans le MSCI avec Cosumar et Alliances

Notons que l'indice MSCI Frontier Markets 100 est basé sur l'indice MSCI Investable Market Index (IMI, indice de référence). Il vise à refléter la performance des Frontier Markets tout en mettant davantage l'accent sur la négociabilité des titres par rapport à l'indice de référence. 

Selon le MSCI, le choix des valeurs répond à six critères principaux :

Un niveau de liquidité minimum est requis pour que les valeurs soient incluses dans l'indice MSCI Frontier Markets 100. 

En effet, le ratio « Annualized Traded Value Ratio (ATVR) » mesurant la liquidité, doit être supérieur à 10%. Aussi, il faut noter qu’un titre doit être négocié sur le marché au moins deux mois avant la date de révision de l’indice. 

- Seules les valeurs présentant suffisamment de « Foreign room » (la proportion d'actions encore disponible pour les investisseurs étrangers par rapport au maximum autorisé) sont éligibles à être incluses dans l’indice.

- Pour être incluse dans l'indice MSCI Frontier Markets 100, une valeur doit également respecter une exigence minimale de capitalisation boursière ajustée au flottant.

Cette exigence minimale est calculée comme suit :

> Premièrement, les titres de l'Indice de référence sont triés par ordre décroissant en fonction de la capitalisation boursière ajustée au flottant. Ainsi, la couverture cumulée de la capitalisation boursière ajustée au flottant de l'indice de référence est calculée pour chaque titre.

> Deuxièmement, lorsque la couverture cumulée de la capitalisation boursière ajustée au flottant cumulée de l'Indice trié atteint 90% (80% avant mars 2017), la capitalisation boursière ajustée au flottant du titre à ce moment définit l'exigence minimale.

- Depuis Mars 2017, une durée de négociation minimale additionnelle a été appliquée par rapport à l’indice de référence.

- Le nombre de constituants peut fluctuer dans une fourchette cible spécifique au moment de la révision de l'indice.

- L'éligibilité des nouveaux Frontier Markets pour l'indice MSCI Frontier Markets 100 est soumise à consultation publique préalable.

Pour rappel, le Maroc avait été déclassé vers le Frontier Markets en novembre 2013 après plus de 10 ans de présence dans l’indice MSCI Emerging Markets.

    >> Lire également: Bourse: Le Maroc surperforme le MSCI Frontier Markets à fin avril

 

Marché de change
Journée du 25-05-2018